VIDEO. Julie, atteinte d’un cancer, a créé les « frange turban », les franjynes.

En 2007, à 27 ans, Julie était juriste immobilier à Nice. Elle apprend qu’elle a un cancer du sein.
Durant deux ans, le traitement de chimiothérapie fait tomber ses cheveux, ses cils et sourcils. Elle ne supportait pas les perruques, et a cherché des solutions pour masquer sa calvitie (et garder le moral).
Elle ouvre un blog pour dialoguer avec ses « sœurs de combat », invente la « frange turban », et partage ses créations avec d’autres femmes atteintes de cancer, en animant des ateliers.
Puis, voyant le succès de ses créations, elle a monté son entreprise, a déposé un brevet pour ses franges turbans, travaille avec une couturière… et a réussi à faire rembourser ces protections capillaires par la sécurité sociale pour les personnes malades.

LIEN : https://lesfranjynes.com/

Pour concevoir un montage pas trop long (4:18), nous avons combiné deux reportages, dont vous pouvez retrouver les originaux ici :
https://lesfranjynes.com/content/9-revues-de-presse

Laisser un commentaire

Powered by WordPress.com. par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :